Livraison offerte jusque dimanche minuit ! 1 commande offerte chaque jour par tirage au sort !

10 choses que l'on ne sait pas toujours sur les chiens

 

Un flair hors du commun

L'odorat des chiens est tout simplement extraordinaire. Là où les humains disposent de quelque 5 millions de capteurs sensoriels, le nez des chiens en compte jusqu'à... 300.000 millions ! De quoi leur permettre de sentir de nombreuses odeurs qui nous échappent et suivre des pistes sur plusieurs kilomètres.

Un museau unique au monde

Avant d'être identifiés par le biais de tatouage et aujourd'hui, de puces électroniques injectées sous leur peau, les chiens étaient identifiés par... l'empreinte de leur truffe. Celle-ci en effet, est aussi unique que le sont nos empreintes digitales. Mais la méthode est délicate à mettre en œuvre. Pas facile en effet, de recouvrir la truffe -- préalablement séchée -- d'un chien d'encre et de le maintenir en évitant qu'il ne la lèche tout en pressant une feuille contre son nez.

Les chiens voient la vie en couleur

Contrairement à une idée largement répandue, les chiens voient le monde en couleur. Des couleurs plus fades et moins diversifiées que nous, les humains, mais ils voient des couleurs tout de même. Leur vision nocturne en revanche, est bien meilleure que la nôtre. Et leur champ de vision également plus large.

 

Les chiens n'ont pas de clavicule. Ainsi leurs omoplates ne sont pas reliées au reste de leur squelette. De quoi offrir à l'animal une plus grande flexibilité pour la course notamment.

Une langue qui sert de cuillère

Pour boire, les chiens ont développé une technique étonnante. Ils forment une sorte de cuillère en repliant leur langue... vers l'arrière. Et font ainsi remonter l'eau de leur gamelle -- ou de la flaque de pluie dégoutante -- jusqu'à leur gueule.

Des oreilles affutées…

L'odorat n'est pas le seul des sens performant chez le chien. Leur ouïe l'est également. Elle perçoit des sons émis jusqu'à quatre fois plus loin que nous. Le chien perçoit également des sons dans une gamme de fréquences qui nous est inaccessible. L'histoire raconte d'ailleurs que Paul McCartney a enregistré un coup de sifflet à ultrasons audibles uniquement pour les chiens à la fin de la chanson  A Day in the Life .

... et ultra-musclées

Et il existe de nombreuses formes et tailles d'oreilles dans le monde canin : des oreilles dressées des bergers allemands aux oreilles tombantes des bassets hounds. Les oreilles des chiens sont par ailleurs plus musclées que les nôtres. En moyenne, elles comptent 18 muscles contre 6 seulement pour les nôtres. De quoi diversifier le langage non verbal de nos amis à quatre pattes. Ainsi des oreilles brusquement dressées sont synonymes d'alerte ou d'intérêt. Quant aux oreilles aplaties sur la tête, elles sont la marque d'une peur ou d'une volonté de soumission.

Pourquoi les chiens tournent-ils en rond ?

Vous avez peut-être déjà observé votre chien qui tournait en rond avant de se coucher. Voire qui grattait son coussin. Cette attitude est un héritage de son passé sauvage. Un passé dans lequel le chien/loup devait s'assurer de se créer un endroit confortable pour dormir. Le rituel permettait notamment de chasser serpents et insectes indésirables.

Des groupes sanguins chez le chien

Chez le chien, il n'existe pas moins de 8 groupes sanguins. Mais dans la pratique, le typage du groupe Dog Erythrocyte Antigen 1.1 (DEA 1.1) est le plus important. Ce groupe en effet présente un grand pouvoir immunogène, comprenez un pouvoir important de provoquer une réaction immunitaire. Les chiens sont donc essentiellement classés DEA 1.1+ (receveurs universels, environ 1/3 des chiens) ou DEA 1.1 -- (donneurs universels, environ 2/3 des chiens) selon qu'ils possèdent ou non les antigènes DEA 1.1.

Des chiens à la langue bleue

La plupart des chiens ont une langue rose, comme les humains. Certaines races cependant, peuvent présenter une langue aux tons bleutés. Comme leur palais et leurs babines. C'est le cas des chow-chow, notamment. Une légende chinoise raconte que cette couleur serait héritée d'un chien qui tenta de sauver son maître d'une poutre enflammée qui lui était tombée dessus. Les scientifiques, eux, soupçonnent un excès de mélanine ou une carence en tyrosine. Mais attention, dans la plupart des cas, une langue bleue chez le chien est signe de cyanose et appelle à une consultation vétérinaire d'urgence.


Partager cet article



← Article précédent Article suivant →


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Il y a minutes

Une personne a achetée

X